La Fée du Vélo prend son envol à Nevers !

La joliment nommée boutique La Fée du Vélo a ouvert le 13 mai place Chaméane… qui devient, si l’on compte aussi l’atelier de recyclage et réparation La Cantine, the place to be pour tous les cyclistes neversois. Aujourd’hui, la créatrice de La Fée du Vélo, Swanee, nous raconte l’histoire de son projet.

Logo

Cartridge World : Bonjour Swanee, comment l’aventure de La Fée du Vélo a-t-elle démarré ? C’est un projet auquel vous rêviez depuis longtemps ?

Swanee : Bonjour ! Oui, ça fait dix ans que j’y pense ! J’ai toujours été passionnée de vélo, et je me déplace essentiellement à vélo… Travailler dans le domaine du cyclisme, partager ma passion à travers une boutique et un atelier, s’est imposé comme une évidence. D’autant que je vis à Nevers, où les lieux dédiés au vélo et à la vente d’accessoires manquaient en centre-ville.

Après plusieurs expériences dans le commerce, notamment chez Décathlon pendant 4 ans, je me sentais suffisamment aguerrie pour ouvrir mon propre magasin. L’idée de La Fée du Vélo s’est d’abord incarnée sous forme d’un blog, lorsque j’attendais mon bébé, il y a deux ans.

La fée du vélo

C.W. : De quoi ce blog parlait-il ? Peut-on toujours le consulter online ?

Swanee : Sur ce blog, j’abordais le thème « Les filles et le vélo », via des interviewes de passionnées comme moi, de voyageuses, de sportives… On y trouvait aussi des bonnes adresses, des astuces pour réparer son vélo ou s’équiper… et plusieurs articles consacrés au voyage à vélo, un sujet qui me tient particulièrement à cœur.

Sur le site web de La Fée du Vélo, on trouve toujours une partie blog où j’ai conservé les articles évoquant ces voyages – mais je me consacre surtout maintenant à la boutique… et à mon fils !

Bannière

C.W : Parmi ces voyages à vélo, lequel vous a le plus marquée ?

Swanee : Sans aucun doute, Madagascar. C’est mon pays d’origine, et je n’y étais jamais allée. Avec mon compagnon Stéphane, lui aussi passionné de vélo, nous avons décidé de parcourir à vélo le nord de l’île, via un tour-operator local qui nous a concocté un formidable circuit, entièrement à vélo.

J’étais très curieuse de découvrir mon pays, que je ne connaissais pas du tout, ma culture. Madagascar est très vaste, et nous avons bien l’intention d’y retourner pour parcourir l’ensemble de l’île.

Swanee lors de son périple cycliste à Madagascar

Swanee lors de son périple cycliste à Madagascar

C.W. : Quel type de matériel proposez-vous chez La Fée du Vélo ?

Swanee : Je propose à ma clientèle du matériel neuf, des vélos et accessoires pour le cyclisme urbain et la randonnée. Mon expérience de voyageuse à vélo, ma connaissance des conditions d’un périple cycliste, m’aide beaucoup à choisir un matériel adapté et sûr.

L’espace d’exposition est petit, mais je commande les vélos dont je ne dispose pas en stock pour mes clients – notamment de la marque Arcade, dont j’aime l’allure vintage et l’excellent rapport qualité-prix. Basée à La-Roche-Sur-Yon, l’entreprise Arcade est spécialisée dans le vélo du quotidien – ils ont d’ailleurs équipé la ville d’Angers en vélos libre-service. Ou encore la marque belge Achielle pour le haut-de-gamme, de superbes vélos fabriqués à la main…

Dans la partie atelier de la boutique, je m’occupe des révisions et réparations – je fais tout sauf l’hydraulique, que je délègue à un auto-entrepreneur spécialisé.

Un vélo Achielle, aux courbes parfaites

Un vélo Achielle, aux courbes parfaites

C.W. : Avez-vous suivi une formation dans ce domaine mécanique ?

Swanee : Oui, la formation du terrain ! Je pratique quotidiennement le vélo depuis mes six ans, j’ai fait de la compétition… J’ai appris sur le tas à réparer correctement un vélo. J’ai aussi une expérience professionnelle dans ce domaine, ayant travaillé dans une première boutique puis à Décathlon, au rayon cycles. Enfin, j’ai pendant un temps animé l’atelier de réparation de La Cantine.

C.W : La Cantine complète d’ailleurs parfaitement votre offre !

Swanee : Tout à fait : située juste à côté de ma boutique, La Cantine est une association Loi 1901 qui permet à ses adhérents de profiter d’un atelier de réparation en self-service, avec le coup de main d’un animateur.

A La Cantine, on récupère aussi des vélos abîmés que l’on répare pour les revendre à prix doux à d’aspirants cyclistes peu fortunés… et on recycle les pièces quand le vélo n’est pas réparable. L’idée est que grâce à La Fée du Vélo et à La Cantine, la place Chaméane devienne la Maison du Vélo neversoise ! On peut échanger autour du vélo, préparer un voyage, se fournir en matériel, apprendre à réparer son propre vélo… et partager notre conception d’un monde où la nature est respectée.

A La Cantine, on apprend à réparer son vélo !

A La Cantine, on apprend à réparer son vélo !

C.W. : Comment se passe le démarrage ? Quels sont vos projets de développement ?

Swanee : Nous faisons un bon démarrage – il y avait vraiment un besoin de commerce de proximité dans notre domaine. Et puis c’est la bonne saison ! Je souhaite à l’avenir développer le vélo de voyage, nous avons tant de beaux circuits dans la région ! Comme La Loire à Vélo, par exemple, et d’autres balades plus courtes autour de Nevers. Je veux équiper les gens avec du matériel fiable, qui ne les lâchera pas en cours de route !

J’envisage à moyen terme de proposer des vélos électriques Arcade, mais je dois d’abord me familiariser avec le produit.

Enfin, à la prochaine saison, je ferai certainement de la location. Et côté Cantine, Stéphane qui anime dorénavant l’atelier va ouvrir de nouveaux créneaux car la demande est là !

C.W. : Merci Swanee pour toutes ces précisions au sujet de La Fée du Vélo… Nous vous souhaitons un démarrage sur les chapeaux de roues !

La Fée du Vélo
33 place Chaméane
58 000 Nevers
Tél : 06 75 79 09 10

http://www.feeduvelo.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *